Presse et Interviews

La reconnaissance du public … Les galères, les joies, les peines … Tout cela n’est rien à côté du bien le plus précieux, la reconnaissance du public ! Nous sommes partis à sa rencontre plusieurs fois lors de festivals, interviews et autres escapades … Nous avons recueillis ses impressions mais surtout ses critiques, bonnes ou mauvaises, souvent constructives ! Vous êtes des milliers d’internautes à parcourir ce site tous les mois et des centaines à télécharger et visionner nos courts … Du fond du cœur, MERCI ! Nous vous devons ce succès !!!

Interview d'Angélique Migeot et Gilles De Coster pour « Paris à contre-jour »

Sophie Queyroi et Mischa Harmeijer ( Paris à contre-jour ) vous présente les gagnants du concours du mois d' Octobre pour " Le mois du court-métrage " : Angélique Migeot et Gilles De Coster ( Studio Genetta ), avec leur premier moyen-métrage « Bastien »

Interview de Gilles De Coster au Off / Short édition 2012

Retrouvez l'interview de Gilles De Coster, de retour au Off / Short édition 2012 pour la présentation de son troisième court-métrage " La Maison Qui Bouge " écrit et réalisé par Angélique Migeot.

Le télégramme

Consultez l'article sur Studio Genetta paru dans Le télégramme de Landéda en Bretagne lors du tournage de notre prochain film:

Article du journal le télégramme

La meuse

Consultez l'article sur Studiogenetta paru dans LaMeuse du 16 Février 2010:

Article du journal LaMeuse

"Bastien" vu par Philippe Reynaert

D'abord bravo, car l'ensemble est plutôt bien maîtrisé. Vous avez un vrai sens de la réalisation et le découpage, quoi qu'un peu trop dispersé au début du film, est efficace.

Côté interprétation, il y a du bon et du moins bon. Votre acteur principal a quelque chose mais l'ensemble est affaibli par deux ou trois comédiens qui surjouent.

Je pense que vous gagneriez à resserrer un peu le montage pour arriver plus vite à votre banquet macabre qui est très impressionnant.

Dans le générique de fin, on entrevoit des scènes de "marionnettistes" qui mériteraient de figurer dans le film !!! C'est plus dans ce côté sombre des choses que réside l'originalité et la force de la démarche que dans l'exposition parfois bcp trop longue des situations.

Un dernier conseil : moi je sucrerais le plan où le propriétaire découvre la tablée. Le choc serait plus fort si vous le laissiez à l'imagination du spectateur qui sait pertinemment ce que le malheureux va voir quand il ouvrira la porte...

J'espère que vous prendrez bien ces différentes remarques car elles vont bien sûr dans le sens de l'encouragement. Bravo pour avoir mené à bien ce projet d'envergure !

Philippe Reynaert

Viva cité

Voici l'interview de Gilles De Coster dans l'émission "une minute pour convaincre" présentée par Michel Vincent sur Vivacité